Home | Association | D | F

Les conteuses d’Evilard

Tout le monde connaît la légende du roi Midas. Le souverain de Phrygie, pays des roses, rendit un jour un service à Bacchus. Pour le récompenser, celui-ci lui promit d’exaucer tout souhait de son choix. Midas demanda donc que tout ce qu’il toucherait désormais se transformât en or. Hélas, au moment du repas, Midas réalisa avec consternation que le métal précieux se substituait également aux aliments ! Affamé, assoiffé, le malheureux Midas se vit forcé d’implorer le dieu d’annuler le vœu inconsidéré, devenant ainsi pour l’éternité le symbole de ceux qui étreignent l’ombre pour la proie.

Bien des artistes se sont emparés de cette saisissante histoire. On ne pouvait rêver mieux pour illustrer le thème des Journées philosophiques de Bienne 2007, Philosophie et économie, j’achète donc je suis.

Vendredi 9 novembre 2007, à 18 heures, lors de l’ouverture officielle des quatrièmes Journées philosophiques, les conteuses d’Evilard, représentées par Dora Hinderling, nous en livrerons leur version, poétique, humoristique et tendre.