Home | Association | D | F
 

Journées philosophiques de Bienne 2009 — Rapport

Bienne, 15 novembre 2009. Environ 400 spectateurs ont participé ce week-end aux cinquièmes Journées philosophiques de Bienne, entre le 13 et le 15 novembre. Les participants, pour la plupart des philosophes, ont tenté pendant trois jours de répondre aux questions relatives à la notion de « lieu de demeure ». Pour la première fois, les Journées philosophiques de Bienne ont programmé autant d’exposés en français qu’en allemand.

Vendredi soir, le directeur de la Cinémathèque suisse à Lausanne, Frédéric Maire, a répondu aux questions du public après la projection du film « Home » de la Suissesse Ursula Meier. Samedi, les philosophes allemands Günter Figal (Freiburg im Breisgau), Hans-Martin Schönherr-Mann (Munich) et Annemarie Pieper, de Bâle, ont rassemblé près de cent soixante personnes au Théâtre Municipal. Le sociologue et ethnologue valaisan Bernard Créttaz et la philosophe biennoise Mireille Lévy, ainsi que la comédienne Marianne Finazzi lisant du Maurice Chappaz, ont attiré une quarantaine de spectateurs. Les ateliers de l’après-midi ont été bien suivis. La promenade philosophique du dimanche matin dans les ruelles du vieux bourg a appâté septante personnes, sans compter la pièce de théâtre «L’Odyssée» qui a fait le plein samedi soir au Théâtre Municipal.

Les Journées philosophiques de Bienne, qui existent depuis 2001, annoncent une sixième édition. Elles auront lieu en 2011. La manifestation a joui cette année du soutien de Ville de Bienne, du canton de Berne, de la Fondation Vinetum, de la Fondation suisse pour la protection et l’aménagement du paysage, et du concours de divers intervenants de la vie culturelle à Bienne. Rendez-vous en 2011 et merci.

  haus.jpg