Home | Association | D | F

Les espaces invisibles: Promenade dominicale

La notion d'espace ne se limite pas à la délimitation matérielle de notre environnement dans un lieu défini. Les représentations antiques ou courantes de l'espace – comme substance donnée et naturalisée, au sens d'un espace-contenant qui se manifeste dans un certain lieu – sont aujourd'hui de plus en plus remises en question, notamment par la virtualisation et la globalisation, et nécessitent une révision.

Qu'est-ce donc au juste que l'espace? Comment apparaît-il? Qui crée l'espace, s'il doit être créé? L'espace est-il toujours le même pour tous? Quels effets a-t-il sur nous? Et quelle signification donner aux espaces et aux lieux dans une société virtuelle et globalisée?

En incitant à une réflexion phénoménologique qui élargit la définition de l'espace avec des éléments issus d'expériences sensorielles, nous voulons faire éclater l'espace-contenant et nous transporter dans la dimension de l'invisible et de l'intangible, afin de découvrir nos propres histoires et notre propre histoire. Gert Selle, qui s'intéresse à la perception de l'architecture, écrit à ce propos: "La perception de l'espace construit au sens large est un événement qui touche les niveaux physique, psychique et mental, au cours duquel l'expérience est produite, rappelée, confirmée, modifiée ou nouvellement créée et enregistrée dans la mémoire" et définit la naissance de l'espace comme quelque chose qui apparaît comme "l'impression d'une délimitation des mouvements du corps (...)" en même temps que la perception de l'espace, laquelle se compose essentiellement de digressions dans l'invisible du souvenir, de l'imagination et des connexions et de l'interprétation."

Lors de cette promenade et de ses trois stations à travers la ville de Bienne, nous voulons ouvrir nos sens et enrichir notre environnement quotidien de nouvelles impressions – nous nous réjouissons de faire ce voyage avec vous!

Station_1: Espaces sonores: Les bruits sont des éléments importants dans la perception des espaces et des lieux. Souvent à notre insu, ils ont une influence fondamentale sur notre relation à un espace ou à un lieu – agréables, ils nous invitent à nous attarder; gênants, ils nous incitent à éviter l'endroit. Les bruits sont perçus et évalués très différemment selon les personnes. Le concept Soundscape s'intéresse à notre univers sonore. Il fait prendre conscience des bruits, montre comment les ceux-ci marquent de leur empreinte les espaces et les lieux et leur font même subir des changements (Avec: Peter Streiff, compositeur et musicien, Berne).

Station_2: Espaces du souvenir: L'architecture, donc les espaces et lieux construits, sont dans la mémoire culturelle des sociétés l'héritage bâti visible et tangible des époques et des événements passés. À côté de cette fonction de souvenir et de mémoire collective, les architectures sont aussi les porteuses et les objets de projection des souvenirs personnels: des souvenirs individuellement liés à des bâtiments, qui nous rappellent les bâtiments eux-mêmes ou des événements en relation avec ces bâtiments. Par cette fonction, ils contribuent fondamentalement à notre identité individuelle et à notre identification aux espaces et aux lieux. C'est seulement en les racontant que ces espaces fugaces apparaissent à la conscience et peuvent déployer leur influence au-delà de l'existence propre (Avec: Dominique Plüss, architecte, photographe et spécialiste en sciences de la culture, Berne)

Station_3: "Espaces de santé": La santé est davantage que l'absence de maladie. Notre bien-être, notre qualité de vie, ne dépendent pas que de notre attitude individuelle, mais aussi de facteurs extérieurs et de nos conditions de vie. Les facteurs environnementaux et spatiaux jouent ici un rôle important. Les lieux peuvent rendre malade, mais aussi avoir une influence positive sur la santé. Une série de critères servent de base pour déterminer quels facteurs peuvent avoir quelle influence sur la santé (Avec: Raimund Rodewald, biologiste, Berne)