Home | Association | D | F

Ateliers - Samedi 16 novembre, après-midi 14h30 - 16h00

Lieu: Haute école fédérale de sport de Macolin

Atelier 6     Atelier 7     Atelier 8     Atelier 9     Atelier 10

 

Atelier 6 (bilingue): Aveuglé par la masse de données tu ne vois plus l'être humain

Un atelier avec Rolphe Fehlmann & Heinz Salvisberg​​

Socrate apportait la philosophie dans les ruelles de la ville d'Athènes. Il voulait la présenter aux habitant-e-s de la ville comme possibilité de discussion. Son idée était de lutter contre les préjugés : plus de tabous, toutes les questions étaient possibles. Les textes de Platon montrent que ces discussions critiques, pas seulement avec Socrate, enrichissaient tous les participant-e-s. Dans ce sens nous, RolpheFehlmann et Heinz Salvisberg, vous invitons à disputer les sujets de la quantification et des mesures, leur sens et leur non-sens. Nous vous présenterons une brève entrée en matière en opposant des positions extrêmes de manière à fournir la base et le vocabulaire pour la discussion. Nous apportons avec nous quelques compétences en philosophie, mathématique et physique, suffisantes pour introduire cette thématique. Nous aimerions aussi entendre vos arguments et points de vue, surtout ceux que nous ne connaissons pas encore. 

Textes pour l'introduction en français: Texte-1Texte-2

 

Atelier 7 (d): Mensch und Technik im Sport - vom Cybathlon zu Human Enhancement

Susanne Brauer, Silke Pan und Roland Sigrist im Gespräch. Moderation: Markus Christen​​

Human Enhancement – die Idee der künstlichen Verbesserung des Menschen – hat im Sport seine bislang wohl deutlichste Ausprägung gefunden. Weil im Sport der direkte Vergleich von Leistungen im Vordergrund steht, haben auch leichte Veränderungen der Leistungsfähigkeit grosse Auswirkungen. Zunehmend beginnt dabei die Grenze zwischen technischem Ertsatz von Körperfunktionen und technischer Verbesserung zu verwischen. Oscar Pistorius bekam beispielsweise bereits 2008 vom Internationalen Sportgerichtshof das Recht zugesprochen, mit Prothesen als Läufer bei den regulären Olympischen Spielen anzutreten. Dies entfachte eine Debatte darüber, ob Prothesen leistungsfähiger als normale Gliedmassen sind und wie man sportlich fair damit umgeht. Es stellen sich Fragen wie: Hat Sport nicht schon immer die konsequente Verbesserung des menschlichen Körpers zum Ziel? Wurde dazu nicht immer schon konsequent Technologie angewendet? In diesem Atelier soll das Verhältnis von Sport, Körper, Technologie und Enhancement diskutiert werden. Dazu werden Cybathlon-Geschäftsleiter Roland Sigrist, die Handbike-Athletin und Exoskeleton-Nutzerin Silke Pan und die Ethikerin Susanne Brauer zusammen mit dem Publikum in einen Diskurs treten.

 

Atelier 8 (f): eSports

Yannick Rochat de l’UNIL Gamelab et Romain Altenbach, semi-professionnel du jeu Starcraft II. Modération: Adrien Bordone

Des compétitions de jeux vidéo sont organisées dès l’apparition de ceux-ci dans les années 1960. Elles remplissent aujourd’hui des stades, génèrent des sommes d’argent colossales et peuvent compter sur des millions de spectateurs partout dans le monde. Le « sport électronique » est un phénomène de masse nouveau, dont les diverses pratiques, représentations, valeurs et articulations avec la société en général gagnent à être interrogées.

 

Atelier 9 (bilingue): Sport et Politique

Matthias Remund en discussion avec Walter Mengisen & Anne Renaud​​

La promotion du sport contribue-t-elle à une bonne vie ? Est-ce que rester en bonne santé est lié à la pratique d'un sport et contribue ainsi à mener une bonne vie ? Quel rôle l'État devrait-il jouer à cet égard ? Le sport contribue-t-il à résoudre les problèmes sociaux ou les intensifie-t-il ? Le sport actif est-il aujourd'hui un devoir de bon citoyen ? Le sport, et en particulier le sport de haut niveau, ne sombre-t-il pas lentement dans le marécage de la corruption et du dopage ? Ces questions et d'autres devraient être discutées en profondeur avec l'auditoire.

 

Atelier 10 (bilingue): Le corps en tant qu'instrument - le mouvement par le tissage sensuel

Un atelier avec Susanne Mueller Nelson. Modération: Gauthier de Salis & Françoise Verrey Bass​

À l'aide d'exemples pratiques, nous explorons dans cet atelier la question de savoir ce que signifie comprendre le corps comme instrument. La perception et l'entrelacement sensuel sont au centre de cette démarche. Comment la perception peut-elle créer l'accès à sa propre expérience ? Comme base pour la créativité ? Élargir l'image de soi ? Favoriser la communication ? Encourager une interaction sans valeur avec soi-même, les autres et l'environnement ? Que signifie pour l'apprentissage une approche du corps et du mouvement fondée sur la perception ? Dans quelle mesure une telle approche remet-elle en question ou soutient-elle la demande de performance ou de virtuosité ? Quel est le rôle de la curiosité et comment l'éveiller ?